Venez nous visiter à la Boutique ou envoyez un courriel : : boutique@physio2000.com

ERGONOMIE

La mobilité des articulations
Oui, le corps humain est une structure mobile par l'ensemble de ses muscles et leurs tendons, en particulier grâce aux articulations. C'est au niveau de ces dernières que se rencontrent le plus grand nombre de malaises physiques : cou, épaules, coudes, poignet, jambes, genoux… et le dos par sa colonne articulée (vertèbres).
L'être humain moderne est de plus en plus sédentaire. Cela réduit grandement la souplesse des articulations (en plus de ralentir le système lymphatique se chargeant des déchets de l'activité cellulaire et nécessaire au système immunitaire).

La sédentarité
Les déplacements se font de plus en plus en automobile et cela requiert plus de temps étant donné l'accroissement de la circulation dans tous les centres urbains. La sédentarité s'est dramatiquement accrue dans la dernière décennie grâce aux ordinateurs et au réseau internet: les gens ont moins besoin de se déplacer, de bouger pour se distraire, pour apprendre ou pour enseigner et pour travailler.
Il y a de plus en plus de travailleurs (et patrons) qui apportent du travail à la maison et celle-ci est rarement disposée à établir un poste de travail adéquat.
Les gens se contentent normalement d'adapter leur mobilier pour utiliser leur équipement.
C'est connu, un muscle qui n'est pas exercé s'atrophie avec le temps. Ce qui est moins connu, c'est qu'une posture déviée prolongée devient de plus en plus permanente. Ce qui se constate avec le nombre croissant de scolioses, de dos voûtés, et tous les malaises physiques qui en découlent.

Le maintien d’une posture
Le maintien d’une posture, comme le travail à l’ordinateur, exige l’activation de plusieurs fonctions du corps. Les trois composantes les plus importantes sont : le travail des muscles, la circulation du sang et la colonne vertébrale (centre de transmission de l’information biologique et motrice).
Des malaises sont souvent ressentis lorsqu’il y a des contractions musculaires pendant des périodes prolongées. Souvent, ces contractions sont imperceptibles lorsque l’activité requiert beaucoup d’attention ou de concentration. L’effort de posture (statique) requiert la fixation de nombreux muscles (des pieds à la tête).

Il est très important d'être conscient de la position que vous prenez lorsque vous écoutez la télévision ou lorsque vous êtes à l'ordinateur.

L’attraction terrestre conditionne le maintien d’une posture. L’utilisation d’appuis au sol, au dos, aux avant-bras et aux poignets permet de réduire le travail musculaire statique pour combattre l’effet de gravité.

Pour maintenir une posture, les muscles ont besoin d’énergie : oxygène, sucres, etc. Cette énergie est apportée aux muscles (et y circule) grâce au sang. Et la combustion de cette énergie produit des déchets métaboliques... qui sont également évacués par le sang. Si ces déchets ne sont pas évacués normalement, un sentiment de fatigue est ressenti.
Toutes les parties du corps qui sont trop comprimées voient leur circulation sanguine réduite : il y a un manque éventuel d’énergie, des dépôts surviennent (entre autres une accumulation de déchets de combustion comme l’acide lactique)... qui finalement engendrent des douleurs.

Le confort d’une chaise ou d’un fauteuil permet la répartition des surfaces de contact (moins de compression des vaisseaux sanguins) et favorise la circulation générale du sang. Lorsque la posture est inappropriée, les muscles sont tendus et la circulation sanguine dans ceux-ci est réduite.

Les activités répétitives
Pour éviter les problèmes de santé, il faut éviter le plus possible les mouvements répétitifs. L’effort de mouvement (dynamique) requiert une alternance de tension et de relâchement des muscles. S’il est répétitif, des complications peuvent survenir.
Le travail répétitif (ou une activité répétitive en générale) peut occasionner des lésions articulaires (maladie professionnelle la plus courante).
Ces activités captivent votre attention au point de ne plus être conscient de votre corps... le monde virtuel distrait vos sens.
Vous devez avoir une réflexion sur l'attitude physique à prendre lors de vos divertissements télévisuels et les façons d'accomplir vos travaux (lecture, écriture, ordinateur…).
C'est pourquoi il est très important d'utiliser des accessoires ergonomiques qui vous imposent une position idéale sans que vous ayez à vous forcer à l'adopter. Le premier accessoire et le plus important est la chaise ergonomique. Pour le travail à l'ordinateur, un support ergonomique est pratique et polyvalent.

L'évolution d’une lésion articulaire
Une lésion articulaire débute par un malaise ou un inconfort lors d’une activité. Si vous ressentez des douleurs à votre poste de travail (ou quelconque activité), vous devez tout de suite réfléchir aux moyens de les éliminer.
Si vous ne réglez pas le ou les problèmes, ces douleurs finiront par persister même après le travail ou l’activité.
Plus cela dure et plus il y aura des séquelles permanentes.

Les lésions les plus courantes sont : les tendinites, le syndrome du tunnel carpien, l’hernie discale, l’épicondylite, l’épitrochléite et la ténosynovite.

Confort + Sécurité = Santé & Efficacité
L'ergonomie ne s'applique plus seulement aux lieux de travail. De plus en plus, grâce à la technologie, la résidence imite le lieu de travail par ses moyens et méthodes de «travail».
L'ergonomie est une étude scientifique appliquée à la conception de systèmes visant le confort et la sécurité pour obtenir une plus grande efficacité. Et c'est pourquoi plusieurs grandes entreprises embauchent un ergonome. Grâce à des recommandations ergonomiques, la production peut être optimisée, le travail est plus efficient, la fatigue est moins éprouvée, et le facteur de risque d'accident est réduit.
Le stress de posture et de l'épine dorsale affecte le rendement et la qualité de vie du travailleur.
Le confort n'est possible que s’il y a un alignement corporel naturel, ce qui permet l’optimalisation des fonctions biologiques et mentales. Le travail à l’ordinateur, en particulier, nécessite de grandes fonctions mentales (perception, concentration, mémoire, traitement, raisonnement, résolution de problèmes, communication). Plus la posture est agréable, plus l’activité mentale sera accrue.


CONSULTEZ UN ERGONOME...

  • Si vous passez plus d’une heure par jour dans une position fixe à faire une activité.
  • Si vous vous frottez l'avant-bras, le coude, le poignet, le cou ou les yeux de temps à autre (des symptômes annonciateurs de problèmes).
  • Si vous ressentez des douleurs lorsque vous êtes assis (peu importe l’activité).
  • Si vous vous sentez fatigué après votre travail ou activité.
  • Si vous êtes sujet à des accidents.
  • Si vous souffrez de migraines ou de manque de concentration.
  • Si vous éprouvez une grande fatigue mentale à la fin de la semaine.

Venez nous visiter à la Boutique ou envoyez un courriel : boutique@physio2000.com